Saint Jacques de Compostelle : le début d’un voyage

Le projet Saint-Jacques-de-Compostelle

Il y a 2 ans, suite à une grosse déception professionnelle, j’ai entrepris de partir marcher. Marcher pour aller où, nulle part, peu importe, marcher pour être seule, dans la nature et retrouver mes limites perdues au milieu d’un surmenage ambiant.
Parcourir quelques étapes du Chemin de Compostelle m’a semblé une bonne idée, en particulier pour la facilité d’organisation : le tracé est tout prêt, on trouve une tonne de ressources sur internet et des points d’intérêts (transport en commun, resto, gîte) se trouvent sur le chemin.

L’idée de départ est de parcourir 140 km de Saint-Jean-Pied-de-Port à Mont-de-Marsan par la voie de Tours.
8 étapes réparties sur 4 ou 5 nuits en bivouac ou en gîte.
J’ai prévu de descendre de Bordeaux jusqu’à Saint-Jean en TER et j’ai la possibilité de remonter soit en Bus (depuis Saint-Palais ou Salies de Bearn), soit en TER (depuis Orthez ou Mont-de-Marsan).
J’ai envisagé la possibilité de stopper le parcours et d’accéder au transport facilement en cas de pépin, de fatigue ou d’abandon..

Je vous conseille de toujours prévoir un plan B, un contact pour assurer la logistique ou un rapatriement. On ne sait jamais ce qu’il peut se passer, et lorsque cela se passe, on économise de l’énergie à gérer le côté pénible.

Voie de Tours (en sens inverse)

Les étapes de Saint-Pied-de-Port à Mont-de-Marsan

  • Saint-Jean-Pied-de-Port > Ostabat-Asme : 22,5 km
  • Ostabat-Asme > Saint-Palais : 10,6 km
  • Saint-Palais > Sauveterre-de-Bearn : 15,2 km
  • Sauveterre-de-Bearn > Orthez : 23,2 km
  • Orthez > Beyrie : 16,3 km
  • Beyrie > Hagetmau : 16,2 km
  • Hagetmau > Saint-Sever : 16,3 km
  • Saint-Sever > Mont-de-Marsan : 20 km
Prépa logistique XD

La préparation physique et matérielle

Préparation physique

Avant de partir randonner, je me suis assurée d’avoir un niveau physique suffisamment important pour absorber le nombre de kilomètres en plein mois d’août. Je suis (enfin j’étais) sportive et cours très régulièrement de courtes et moyennes distances (semi-marathon et trails). Je ne me prépare pas plus que nécessaire et je veille à manger correctement quelques jours avant le départ en supprimant les aliments gras, en mangeant des féculents et des vitamines. Exit l’alcool également 4 jours avant le départ sur le Chemin de Saint de Compostelle.

Je cuisine un pain énergétique et des energy-balls pour avoir du ravito à portée de sac ^^

Préparation matérielle

Pour le matériel, je possède déjà un sac de rando (40 l) mais pour l’occasion j’ai vu plus grand avec un 60 l de décathlon. Perso, je préfère le dossier de l’ancien modèle, plus confortable et respirant avec son maillage.
Bon après tout, Décathlon sait ce qu’il fait, il ne va pas vendre des produits merdiques pour ce type d’activité (héhé…).
Je me suis équipé d’un tente, d’un tapis isolant, d’un sac de couchage avec son sac-à-viande et d’équipement de dînette pour manger sur le pouce.

Essai 1 – rangé n’importe comment avec des sangles (ultra-confiante !)

J-2 une randonnée de 140km programmée sur 4 jours (si tout va bien) ou 5 jour si le soleil ne tape pas trop. La météo s’annonce caniculaire, je ne fixe pas d’objectif ferme. Hâte de découvrir le GR 654 et Chemin de Compostelle !

Je teste le poids du sac, je supprime des affaires, je re-teste et re-supprime. Au final je trouve le poids qui me va bien, le rangement qui me paraît optimal et advienne que pourra !
Pas besoin d’emmener une tonne de rechanges, de toute façon on transpire, on colle et personne ne s’intéresse à notre hygiène.

Pensez bien à avoir de bonnes chaussettes pour éviter les frottements, des pansements, des bandes d’élasto.

Essai 2 (avec avoir étudier quelques ressources sur le net… ouf)

Changement de logistique. Le sac de 40l c’est bien, confortable et facile à porter mais le sac de couchage, tente et tapis qui se trimballent… C’est pas ça ! Un sac de 60L contient la tente et le sac de couchage avec tout mon bordel ! 2e essai réussi 🙂 Il ne reste plus qu’à compléter 2 – 3 trucs demain et le package sera prêt. Départ mardi à 4h30… Je me sens excitée et anxieuse, je n’ai pas programmé de point de chute pour dormir, le programme se fera en fonction de la distance parcourue et de mes capacités. Je compte sur mes jambes et ma tête !

Quand je relis cette préparation je me fais rire, la préparation physique et logistique est bien, même pour une première.
J’ai pensé au plan de secours pour rentrer chez moi sans trop de difficultés et j’ai bien fait ^^
Niveau préparation matérielle, je n’étais pas encore passée aux voyages minimalistes et j’ai bien senti que j’allais souffrir…
Mais c’est bien de partir motivée, sans douter de soi pleine d’espoir et d’aventure ^^ Sinon je crois je ne serai jamais partie et ça aurait bien dommage…
Cette randonnée m’a fait changer, prendre conscience de certaines choses et redonné contact avec l’essentiel.

La suite du récit au prochain article.

Jour 1 :
De Saint Jean Pied de Port à Saint Palais

Jour 2 :
De Saint Palais à Orion

Jour 3 :
De Orion à Orthez

3 commentaires Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s