De l’idée au projet : partir plusieurs semaines

Partir plusieurs semaines en voyage, voire plusieurs mois, un rêve, une idée et maintenant un projet. Cette idée mûrit petit à petit dans mon esprit depuis plusieurs années pour commencer à prendre forme.
J’ai une belle image d’une lecture d’Elizabeth Gilbert « Comme par magie : vivre sa créativité sans la craindre » qui compare les idées à des petites graines qui ont besoin d’attention pour devenir, sans quoi elles iront grandir auprès de personnes qui souhaitent bien s’en occuper.

J’aime cette image super positive, déculpabilisante sur la réalisation ou non de ses envies. Finalement, nous réalisons nos envies selon notre propre désir et cela nous appartient.

« Avez-vous le courage de donner le jour aux trésors qui sont cachés en vous ? »

Elizabeth Gilbert – Comme par Magie

Il y a tout un tas de questions qui gravitent autour de ce projet, et ces décisions ne sont pas facile à prendre, pour soi, pour les personnes qui nous accompagnent (enfants, conjoints, …) et ceux qui restent (amis, famille, animaux, …), pour le boulot, le quotidien (logement, voiture, abonnements, …).

Je suis tellement inspirée et aspirée par cet idéal de découverte de nouvelles cultures, de paysages, de couleurs, d’odeurs ! J’ai terriblement envie d’ouvrir le regard de mon fils sur le Monde pour qu’il comprenne que la Terre n’est pas parsemée de barrières ni de frontières.
Il suffit d’avoir envie, très envie et de se donner les moyens pour réaliser ses rêves.

Cette expérience je veux l’offrir à mon fils, et me l’offrir, tant qu’il a encore envie de voyager moi, avant qu’il s’engage dans des études et que le temps passe en effaçant ce rêve …

Sur les Chemins de Compostelle – été 2018

Les freins, les doutes, la petite voix

Je me demande ce qui anime les personnes à quitter que le confort qu’ils ont construit depuis des années ?
La soif de voyage, de découverte, cette curiosité que l’on garde depuis enfant ?

J’ai un gentil garçon de 9 ans, j’ai un boulot qui me plaît, j’ai une vie sociale plutôt bien remplie et pleins de projets à accomplir.
Qu’est-ce qui me pousserait à mettre tout cela en stand-by, pour voyager dans un pays inconnu, une langue, des coutumes nouvelles, sans parler de l’aspect financier.

Pourquoi je n’irai pas chercher un peu stabilité dans ma vie ?

Dans mes vies passées, j’ai repris mes études (plusieurs fois), je me suis reconvertie ce qui m’a amené à différents changements de vie. Les personnes félicitent mon courage et ma positivité.
Cela me fait plaisir, même très plaisir, il n’a pas été facile de mener plusieurs projets de front pendant de nombreux mois, mais il me semble normal de réaliser ce que l’on souhaite.
Il en va de s’investir sans compter jusqu’à la finalisation de ce beau projet. Mais le jeu en vaut la chandelle !

Il suffit juste de faire les choses. Pas à pas. Un pied après l’autre.

« Comme on dit toujours, si on est convaincu d’être un incapable, on le reste. »

Elizabeth Gilbert – Comme par Magie

Je n’ai rien fait d’extraordinaire, j’ai fait les choses sans rien lâcher.
Il y a une tonne de personnes réellement inspirantes, des personnes qui font des choses qui comptent dans la vie :

Je pense à Malala Yousafzai, je pense à ces femmes militantes celles qui se mettent en danger, qui s’investissent dans une cause pour faire évoluer les mentalités.
Quand je lis Simone de Beauvoir, je suis inspirée par cette réflexion, ces propos et l’aura qui s’en dégage.

« Le jour où il sera possible à la femme d’aimer dans sa force et non dans sa faiblesse, non pour se fuir mais pour se trouver, non pour se démettre mais pour s’affirmer, alors l’amour deviendra pour elle, comme pour l’homme, source de vie et non mortel danger. »

Simone de Beauvoir – Le Deuxième Sexe

Je pense à Simone Weill et toutes ces femmes qui ont brûlé leurs soutien-gorge pour obtenir l’égalité et la reconnaissance auprès des hommes.
Je pense aussi à ces mouvements féministes, ces intellectuelles qui portent haut et fort des valeurs envers et contre tous.
Leurs actions comptent. Celles là sont réellement significatives, ce n’est pas seulement de reprendre ses études et changer de boulot ^^ (même si ça compte dans une vie)

Je me demande de quoi sont faîtes ces femmes, il m’a semblé porter la Terre sur mes épaules durant plusieurs mois, ce n’est rien comparé à ce qu’elles supportent.

Ce n’est pas la même chose de partir en voyage, de prendre la décision de changer de vie que de porter une cause et d’en subir les conséquences.
Mais je me plaît à croire que la quête d’aventure n’a rien à voir avec ces quêtes qui changent nos livres d’Histoire.

Quoiqu’il en soit, quel que soit le changement que cela implique sur ma vie, celles des autres ou sur l’Univers, je prépare mon voyage.
Je m’interroge encore sur la / les destinations, la durée et l’objectif final de ce départ, les réponses me viendront au fil des lectures et des rencontres.

A suivre ^^

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s